Comment calculer le gain de consommation

Les Inuits ont 50 mots pour dire « neige ». Nous n’avons qu’une méthode connue pour mesurer la variation de consommation. Parce que la seconde ne sert habituellement à rien. C’est pourtant bien la seconde qu’il va falloir utiliser, et enrichir votre vocabulaire d’un nouveau terme : la variation d’autonomie.

Il y a deux méthodes pour calculer  vos Gains :

  1. La variation de consommation en litre au 100 situe le gain en % par rapport à l’état antérieur : (l/100 avant – l/100 après) / l/100 avant. Cette méthode n’illustre pas le gain présent puisqu’elle fait référence à une situation révolue.  C’est la méthode la plus connue et que nous utilisons sur le site quand nous rendons compte de résultats.
  2. La variation d’autonomie situe le gain présent en € compte tenu de la nouvelle consommation : (l/100 avant – l/100 après) / l/100 après. On le vérifie en passant par la notion d’autonomie. C’est la variation d’autonomie qu’il faut utiliser pour calculer l’amortissement et gains en €.

Prenons un exemple réel d’un WW Transporter5 2ltdi bA :

Autonomie Conso l/100 réservoir
avant 850 9,3 79,05
après 1050 7,52 79,05
Variation % 23,53% 19,05%

Lorsque le gain augmente, la différence entre les deux notions est encore plus flagrante. Prenons l’exemple d’un renault m150 :

Autonomie Conso l/100 réservoir
avant 308 26,00 80,08
après 525 15,25 80,08
Variation % 70,45% 41,33%

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *